Peut-on déduire les frais de santé de ses enfants dans la pension alimentaire ?

Vous allez vous divorcer avec votre compagne. Vous avez des enfants ensemble et vous vous demandez comment avoir les pensions et tous les frais concernant les mômes que vous avez eus. Quelles sont les autres déductions sur la pension alimentaire ? Cela est différent selon l’âge de l’enfant soit mineur, soit majeur. La condition dépend aussi de la place où vos gamins habitent. S’ils étudient encore ou ne vont plus à l’école.

La déduction de la pension alimentaire sur le revenu

Si vous versez de l’argent pour vos enfants soit c’est ce vous le voulez, soit le juge vous a ordonné. C’est ce que la majorité des personnes appellent pension alimentaire. Il est déduit de votre revenu de tous les mois. La conséquence de cet acte est que votre argent mensuel va diminuer. Inversement, l’argent que vous déduisez va augmenter le revenu de celui qui le reçoit soit vos parents tuteurs des enfants légalement soit de votre ex-conjointe. La somme a la valeur de 10% de ce que vous gagnez par mois. Mais est-ce qu’il faudra aussi déduire les frais de santé de ses enfants dans la pension alimentaire ? Ou il fera partie d’un autre intérêt que le papa ou la maman payera à part. 

Une séparation de couple où l’enfant est mineur

Si vous ne gardez pas vos enfants quand vous vous séparez avec l’autre parent alors il y a quelques conditions à vérifier. Lors de la séparation, le juge fixe la pension alimentaire. Mais son augmentation dépend de vous selon les besoins des enfants comme déduire les frais de santé de ses enfants dans la pension alimentaire afin qu’ils n’auront pas à vous demandez au jour le jour, mais qu’ils en possèdent déjà. Vous consulterez la publication faite par l’Insee pour connaitre la revalorisation selon votre indice moyen annuel. Mais si vous avez les moyens, alors payez le volontairement quand un cas apparaît comme la cantine, les dépenses médicales. Pour la garde alternée, il est conseillé de partager les dépenses de l’enfant. Comme, soit il vit avec le père une semaine ou un mois et même cas pour la mère. Vous ne verserez pas de pension, mais lui donnerez les besoins qu’il a quand il vit chez vous et vice versa.

Une séparation de couple où l’enfant est majeur

La pension alimentaire pour un enfant majeur dépend de la condition où il vit et de l’âge qu’il a. S’il a moins de 25 ans alors vous êtes obligé d’en verser tous les mois, mais à partir de 26 ans, il pourra travailler stablement et subvenir à ses besoins. Mais l’argent que vous allez payer est pour celui qui vit avec votre enfant. Il y a des dépenses de la maison comme déduire les frais de santé de ses enfants dans la pension alimentaire au cas où celui qui l’héberge ne possède pas la somme demandée. Cela compte aussi à sa charge dans le domicile où il vit comme les participations dans le domaine de la nourriture ou des factures à payer mensuellement. Si l’enfant vit avec vous, mais qu’il n’est pas légal alors vous lui verserez la pension nature comme les frais scolaires ou soins médicaux qui sont des dépenses réelles.

Adoption plénière, adoption simple que faut-il choisir ?
Elever seul un ou plusieurs enfants : quelles sont les aides ?